Verger Pierre

Dieux d'Afrique

Nouveau produit

Ce livre est la réédition intégrale de Dieux d'Afrique de Pierre Verger publié aux éditions Paul Hartmann, paris 1954

Derniers exemplaires neufs disponibles

  • Editeur : Revue Noire , avril 1995
  • Essai et 180 photographies de Pierre Fatumbi Verger
  • Introductions de Théodore Monod et Roger Bastide
  • En français seulement
  • ISBN 2 909571 130

Plus de détails

3 Produits

Attention : dernières pièces disponibles !

157,11 €

-35%

241,71 €

En savoir plus

Passionnante étude des cultes Yoruba vodou comparés d'Afrique et du Brésil (réédition du livre introuvable des Editions Paul Hartman, 1954). Photographies comparées des cérémonies, des moments de transe et des représentations des dieux yorouba. Le livre référence de Pierre Fatumbi Verger sur les cultes de la cote africaine des esclaves et du Brésil.

EXTRAIT DE L'INTRODUCTION DE ROGER BASTIDE :

"Certains Européens, grands admirateurs pourtant de la Grèce antique, appellent barbare cette religion africaine. Ils oublient que les Grecs arrosaient du sang des animaux l'autel d'Arès ou d'Apollon, comme les nègres les pierres de Shango ou d'Ogoun. Et qu'ils offraient à la Mer le Taureau noir comme les pêcheurs de Bahia jettent à Yémanja, la Sirène africaine, des bouquets de fleurs et des savonnettes parfumées. L'Athéna de Phidias sort des Koré emprisonnées dans un tronc d'arbre et la tragédie est née de la furie des Bacchantes déchirant à pleines dents la bête poursuivie sur les montagnes solitaires. Ainsi les masques nègres ont déjà renouvelé la peinture moderne. Les filles des Dieux de Bahia qui dansent possédées par leurs divinités, dans les nuits tièdes des Tropiques, ne sont pas seulement les prêtresses d'un culte africain, mais encore les servantes pieuses d'une nouvelle beauté. Non, cette religion n'a pas un caractère ténébreux et diabolique, mais la blancheur d'une aube, comme celle qui se leva, jadis, sur la mer hellénique.Nul ne pouvait mieux faire connaître et aimer ces cultes afro-brésiliens que Pierre Fátúmbí Verger."  

Roger Bastide, ancien Professeur à l'université de São Paulo (Brésil)

Accessoires