Au désert. Migrations Népal – Qatar Agrandir l'image

Lecloux Frédéric

Au désert. Migrations Népal – Qatar

Nouveau produit

Un document puissant sur la vie des travailleurs migrants au Qatar, alors que débute bientôt la Coupe du monde de football

  • Le bec en l'air – Coédition Amnesty France, 2022
  • Photographies : Frédéric Lecloux
  • Textes : Frédéric Lecloux et Ashmita Sapkota
  • 72 pages - 24 x32 cm
  • langue : Français / Anglais
  • 50 photographies en couleurs
  • ISBN : 978-2-36744-176-4

Plus de détails

3 Produits

Attention : dernières pièces disponibles !

23,70 €

En savoir plus

En 2015, alors que la construction des infrastructures de la Coupe du monde de football 2022 avait démarré au Qatar, 1 500 hommes népalais quittaient chaque jour l’un des pays les plus pauvres du monde pour aller travailler à l’étranger, 20% d’entre eux émigrant vers le Qatar. Les flux financiers générés par ces travailleurs migrants représentent alors 30% du PIB du pays. Mais ce surcroît de revenus pour lequel les hommes acceptent de partir et les familles supportent leur absence, quel est son coût ? Quel coût humain, social, sociétal ? Quel coût pour les hommes partis, pour les familles restées, pour les villages, pour le tissu social, pour la nation ?

En 2016, dans trois districts du Népal parmi les plus affectés par l’exode des hommes, Frédéric Lecloux a interviewé et photographié des mères et des épouses dont les fils ou maris étaient partis travailler au Qatar. Il s’est ensuite rendu au Qatar où il est parvenu à établir le contact avec les hommes de ces familles, et à leur rendre visite dans leurs camps de travailleurs pour partager leur quotidien et rendre compte de leurs situations tragiques (violence, chaleur, solitude, suicides, alcoolisme, absence de soins et de sécurité, ségrégation, tutelle autoritaire des employeurs…).

Au Qatar, 6 500 ouvriers étrangers sont morts depuis l’attribution à ce pays de l’organisation de la Coupe du monde. Si le football en tant que sport n’est responsable ni de cette situation ni de ces morts, par l’aura mondiale dont il jouit, il a la possibilité de faire évoluer les mentalités et les comportements des états. Par la connaissance qu’il a du Népal, Frédéric Lecloux éclaire une situation indigne ayant cours dans le Golfe persique, que commente Ashmita Sapkota, chercheuse à Amnesty International.

Accessoires