Nouveaux produits

  • X-MAX PACK
    X-MAX PACK

    3 livres : Les Passagers Eden Tavastia

    90,00 €
  • X-MAX PACK
    X-MAX PACK

    4 livres : Os nenos de San Francisco Cruces Mort poètica de les coses...

    30,00 €
  • X-MAX PACK
    X-MAX PACK

    3 livres : Hach Winik Alma Hach Winik

    75,00 €
  • X-MAX PACK
    X-MAX PACK

    4 livres : Candem Traffic All about love Forbidden City

    140,00 €
  • X-MAX PACK
    X-MAX PACK

    3 livres : Congo in Limbo Land of cush D'entre eux

    90,00 €
  • X-MAX PACK
    X-MAX PACK

    3 livres : Les nuits de Place Blanche Les Amies de Place Blanche...

    75,00 €
  • X-MAX PACK
    X-MAX PACK

    4 livres :  Travel Plans  Jeffrey Silverthorne monographie Boystown,...

    130,00 €
  • X-MAX PACK
    X-MAX PACK

    4 livres :  Boarding House  Roger Ballen Photo Poche 140  Shadow...

    150,00 €

Liste de produits par fabricant Denis Darzacq

Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

Représenté par l'Agence VU'.


De la photographie de presse qui fut, comme pour d’autres photographes français de sa génération, le berceau de sa pratique artistique, Denis Darzacq a conservé un regard aiguisé qui se nourrit d’un travail de terrain au contact direct et prolongé de son sujet. Mais il a rompu avec le reportage et sa valeur de témoignage pour adopter une démarche plus analytique donnant lieu à des séries formellement très cohérentes.



Surtout, Denis Darzacq a acquis la conviction qu’une image construite pouvait paradoxalement servir son analyse de la société avec plus d’efficacité. Aussi recourt-il, depuis 2003, à des mises en scènes qui reposent sur le principe de la disruption. Par leur état ou leur pose, les corps mis en scène entrent en tension avec leur environnement et bouleversent l’ordre établi. Des jeunes gens posent seuls ou en groupe au pied de leur immeuble; d’autres semblent figés en apesanteur dans l’espace urbain ou entre des rayons de supermarchés et de magasins de moquette. Plus récemment, le montage numérique lui a permis de pousser plus à fond cette logique perturbatrice.



Si la méthode a évolué, le corps apparaît, depuis le début, comme le dénominateur commun des recherches de Denis Darzacq. L’artiste le conçoit comme une sculpture. Mais une sculpture sociale car le corps ne peut être extrait du contexte avec lequel il interagit. L’artiste en fait l’outil d’une critique des difficultés et des stigmatisations auxquelles se heurtent certains groupes, tout particulièrement les jeunes des quartiers défavorisés ou des zones reléguées, plus globalement, les populations en marges. Denis Darzacq pointe les contraintes et les contradictions sociales. Mais il invite aussi, par la rupture de gestes dépourvus de sens, à affirmer une identité toujours plus complexe que celle qui nous est assignée et à reconquérir une forme de liberté là où elle semble avoir disparu.
Résultats 1 - 10 sur 10.
Résultats 1 - 10 sur 10.