De la mode au reportage, de l’instantané à la mise en scène, Françoise Huguier conserve le même œil au graphisme marqué qui ne manque jamais d’humour.Passionnée par les voyages et les rencontres avec des territoires et des habitants, elle rapporte d’Afrique un premier ouvrage : "Sur les traces de l'Afrique fantôme" (sur les pas de Michel Leiris) paru aux éditions Maeght en 1990. Suivra "Secrètes", livre dans lequel elle réussit à entrer dans l'intimité des femmes africaines, chez Actes Sud en 1996. En 1993, elle réalise le journal de bord d’un voyage solitaire en Sibérie. Elle remporte un prix au World Press Photo pour ce travail paru sous le titre "En route pour Behring" (éditions Maeght). En 2001, elle décide de passer plusieurs années à Saint-Pétersbourg pour travailler sur les appartements communautaires. Un livre sur ce travail intitulé «Kommounalki » sort chez Actes Sud en 2008 suivi d’un documentaire long métrage intitulé « Kommunalka » présenté par L’ACID au Festival de Cannes en 2008. L’Asie est aussi une de ses destinations de prédilection. Après le Japon qu’elle découvre dans les années 80, elle retourne sur les traces de son enfance de prisonnière du Viêt Minh au Cambodge. Un livre «J’avais huit ans» retrace cette histoire et paraît en 2005 chez Actes Sud.

Grid view
List view