Nolwenn Brod

La ritournelle

  • Livret publié à 100 exemplaires à l’occasion de l’exposition à la Galerie VU’
  • Format 148 x 210 mm
  • 40 pages
  • couverture 300g agrafée

Plus de détails


Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

quantity up quantity down

9,00 €

Travail en cours initié en 2015.

La Ritournelle vient de la musique, renvoie à des chants circulaires, au mouvement de va et vient sur un même thème, à l’idée de toujours retourner au commencement.

Après avoir vécu plusieurs années dans une ville importante, Marie et Jean avec leur enfant, se sont installés dans un village en France. Cette déterritorialisation initie l’action. Ils n’ont pas fui mais ont fait fuir des lignes de fuite pour en produire de nouvelles, appréhender un nouveau territoire. Leurs activités sont indéniablement liées au théâtre contemporain, à celles de la famille, aux travaux entrepris dans la maison qui évoluent au fil des saisons, à leur passage d’un environnement à l’autre, d’un devenir à l’autre. C’est au travers le prisme d’une empathie très forte envers le couple que Nolwenn Brod enregistre les postures et les gestes répétés du quotidien, les chemins empruntés, la violence et l’ambiguité des sentiments, leur micropolitique. C’est aussi un mélange de situations vécues ou fantasmées, observées, enfouies, nostalgiques, reproduites ou déconstruites, du même et de l’autre. La migration du couple peut se lire comme un phénomène générationnel, chaque individu est composé de singularités, et ce sont surtout ces mouvements de résistance dans différents milieux et rythmes, ce qui façonne les choses et les êtres, sous forme de différents «rituels», qui intéresse l’artiste.

Nolwenn Brod «déplie» ce projet photographique avec de la vidéo, la sculpture, la tapisserie, la collecte d’objets. La Ritournelle, initié en 2015, va possiblement se poursuivre encore entre deux et cinq années.