Amélie Landry

Les Chemins égarés

Géographie sociale des lieux de sexualité entre hommes

  • Photographies : Amélie Landry
  • Textes : Mathieu Riboulet et Laurent Gaissad
  • Editeur : Le Bec en l'air Editions (2016)
  • 184 pages
  • Taille : 16,2 x 22,5 cm
  • ISBN : 978-2-36744-103-0

Plus de détails


Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

quantity up quantity down

38,00 €

Des lieux de rencontres sexuelles, on en trouve partout mais pas n’importe où pour autant. Autrefois situé au cœur des centres urbains, ils se sont déplacés en frontière des villes : zones industrielles désaffectées, sous-bois, aires d’autoroutes… Espaces autonomes et gratuits, leur localisation exacte échappe au regard des non-initiés.
Les Chemins égarés est une réflexion sur ces espaces de liberté où, malgré la crainte d’une descente de police ou de casseurs, malgré les menaces de fermeture administrative, continuent de s’exercer des désirs d’expériences libres entre hommes de tous âges et de tous horizons. Loin du sensationnalisme, le projet emprunte une forme d’investigation inspirée des sciences sociales et se déploie à travers différents types de documents : photographies de paysages, portraits en situation, cartographies des territoires, et enfin un recueil de paroles d’usagers. Cette enquête d’Amélie Landry, que l’écrivain Mathieu Riboulet et le sociologue Laurent Gaissad accompagnent d’un texte, constitue un témoignage unique sur le basculement d’une époque, sur un rapport minoritaire à la sexualité et au monde qui apparaît comme une forme de résistance.