Italien. Né en 1944. Mort en 2013 à Milan. Après une formation d’architecte, Gabriele Basilico s’intéresse, dès le milieu des années 1970, à la photographie d’architecture dont il renouvelle la pratique pour l’inscrire dans les débats d’alors sur l’habitat et la ville. Il photographie le paysage contemporain, urbain, portuaire et industriel en privilégiant un point de vue objectif et frontal, des espaces vidés de leurs habitants et de leurs usagers, des lumières fortes et des ombres profondes qui, en noir et blanc, soulignent la volumétrie et les caractéristiques graphiques des bâtiments.

Grid view
List view