Juan Manuel Castro Prieto

La seda rota

En dialogue avec un texte de son ami écrivain Andrés Trapiello, Juan Manuel Castro Prieto traduit l’atmosphère étrange d'une demeure abandonnée de la famille Madrazo de Madrid. 

Livre rare 

  • Arte 21 (2006)
  • Espagnol
  • Textes : Andres Trapiello
  • Photographies : Juan Manuel Castro Prieto
  • 98 pages
  • 22,5 x 22,5 cm
  • ISBN : 84-609-91-65-2

Plus de détails


Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

Attention : dernières pièces disponibles !

quantity up quantity down

28,00 €

La seda rota réunit des photographies de la demeure abandonnée de la famille Madrazo, une dynastie, aujourd’hui éteinte, de peintres madrilènes des 19e et 20e siècles. En dialogue avec un texte de son ami écrivain Andrés Trapiello, Juan Manuel Castro Prieto traduit l’atmosphère étrange, voire oppressante, qui a investi ces lieux comme figés dans un temps incertain et hantés par le souvenir de ses habitants. Entre présence et absence, l’accumulation des portraits peints et des photographies souligne le destin de cette famille, dont le portrait post mortem du dernier enfant symbolise le terme.